A lire sans faim : les états d'ame d'un écrivain de fond...

Publié le 20 Septembre 2012

A lire sans faim : les états d'ame d'un écrivain de fond...

jeudi 20 septembre 2012

Une matinée comme une autre

Dimanche, pour la plupart des gens, c'est le jour du repos, le jour du seigneur, le jour où l'on flâne sous l'oreiller, où l'on prend un peu plus de temps pour savourer les choses, comme l'odeur du pain frais qu'on est tranquillement allé chercher chez le boulanger à 10h du matin, celle de la confiture de framboise qu'on étale sur la mie encore chaude de la dernière fournée.

Et puis le dimanche, pour certains fadas, c'est le jour pour enfiler le dossard et se sortir les tripes. Donc exit le truc du petit déj romantique, de la grasse matinée et tout le reste.

La semaine dernière, n'étant pas vraiment dans mon assiette, je ne savais pas trop si j'allais prendre le départ d'une course en fin de week-end. J'ai donc attendu le dernier moment, samedi soir, pour réaliser que cette envie de dossard était trop forte et que j'étais prêt physiquement. Je suis allé navigué sur plusieurs sites internet à la recherche d'une compétition, passé quelques coups de fil, essuyé deux ou trois échecs moqueurs parce que les inscriptions étaient closes depuis longue date. Et finalement, j'ai trouvé mon bonheur : une course en terrain vallonné à une trentaine de bornes de chez moi. Le site internet stipulait la possibilité d'inscription sur place.
Il était déjà vingt trois heures bien tassées quand j'ai commencé à préparer mon sac.
La préparation, c'est très important de s'y atteler la veille pour ne rien oublier. 

 

Et je fais pas de pub, hein! C'est juste ce qu'il y a marqué sur les habits (NB les chaussettes, elles sont made in Finlande!)
La suite sur : http://www.benoitchauvet.fr/

Rédigé par esprit-nordique

Publié dans #L'Esprit du Sport

Commenter cet article